Comment gérer son risque de change ?

Dans le domaine de l’importation et de l’exportation de marchandises à travers le monde, les entreprises sont exposées à des échanges de devises pendant les transactions qu’elles effectuent avec d’autres pays. Ces transactions sont dites « le taux de change ». Il faut savoir que ces taux de change sont sous l’influence de plusieurs facteurs et sont exposés à une chute de leur valeur causant des pertes aux entreprises concernées. Comment gérer le risque de change et comment amortir ce dernier ?

Exposition au risque de change

Toute entreprise, quelle que soit sa taille et quel que soit son secteur d’activité, dès lors qu’elle se met à effectuer des transactions avec d’autres entreprises et dès qu’il commence à y avoir un échange de devises, cette dernière s’expose au risque de certaines variations économiques qui peuvent jouer soit en sa faveur, soit en sa défaveur.

Par conséquent, dès lors qu’une entreprise offre un service ou met sur le marché une marchandise qu’elle importe ou qu’elle exporte, elle se met à nu face au risque des monnaies de devise du marché.

Les financiers et les gestionnaires de risque sont particulièrement conscients du risque du taux de change pour leur entreprise. À cet effet, certains programmes ont été créés et mis à la disposition de ces entreprises afin d’amortir le risque de change.

Comment gérer le risque de change ?

Afin de limiter les pertes et de maximiser les gains, il est préférable d’apprendre à gérer les risques de change lorsque l’on détient un produit qu’on importe ou qu’on exporte. Beaucoup de programmes existent de part le monde pour vous aider à amortir votre risque de change. Afin de vous simplifier les choses, nous allons vous expliquer en deux étapes comment gérer et amortir votre risque de change.

Définissez votre contrat détaillé

Afin de limiter les risques de change, vous devez impérativement mettre en place un contrat avec des termes clairs et nets. Ainsi, il y a certaines règles à connaître :

  • plus la durée et l’échéance de votre contrat est éloignée, plus le risque de change est important et élevé ;
  • plus le montant est élevé dans une monnaie étrangère et plus le risque de change sera important ;
  • il est important d’éviter les monnaies et les devises de pays tropicaux ou exotiques.

Définissez une stratégie de couverture

La stratégie de couverture vise à savoir quel montant êtes-vous prêt à perdre chaque jour dans le secteur de votre activité afin d’éviter de payer une couverture à votre fournisseur.

À ce moment-là, trois types de couvertures s’offrent à vous : la couverture naturelle, les contrats d’assurance et les produits financiers.

A propos

DPSR c'est le webmag que vous aimez ! merci a vous pour vos lectures chaque jour ! Joindre l'équipe cliquez-ici

Une recherche ?