Freelance : est-ce que l’indépendance au travail est possible ?

Depuis quelque années déjà, il est facile de constater qu’il y a un net recule des chiffres témoignant de la distribution des contrats CDI. En effet, de plus en plus d’employeurs, poussés par la crise ou par des meilleures perspectives, plus rentables hors de la France, s’appliquent à ne plus augmenter, voire même à diminuer, le nombre de leurs salariés, mais pas que ! Les employeurs sont de moins en moins généreux, et ils proposent de moins en moins d’offres d’évolution dans l’entreprise, poussant ainsi les plus ambitieux, et les plus doués, à acquérir une indépendance nécessaire pour leur survie et leur évolution. Ainsi émancipés, ces jeunes ingénieurs, programmeurs ou même graphistes, s’investissent corps et âme dans la création de leurs propres entreprises, ou bien, ils décident de travailler en freelance.

Mais qu’est-ce que le freelance, exactement ? Et bien, c’est tout bonnement une personne proposant ses services à l’heure, moyennant une certaine somme d’argent et une période de travail limitée dans le temps. Ainsi, ces « employés d’un jour » gèrent et choisissent leurs propres clients, leurs propres salaires, ainsi que leurs propres périodes de travail et de vacances. Ce qui est un système bien pratique, mais qui nécessite une discipline de fer pour bien réussir dans votre domaine, et vous y faire une place et un nom.

Travailler en freelance : bonne ou mauvaise idée ?

Choisir le freelance n’est pas une mauvaise idée en soi, mais une idée risquée. En effet, il faut tout d’abord se débarrasser de toutes ces idées reçues sur le freelance. Travailler à partir de son canapé et partir en vacances quand et comme on le veut n’est pas réellement au programme. Pour bien réussir en étant en freelance, il faut s’organiser, établir un calendrier, des objectifs, une feuille de route d’évolution ainsi qu’une limite entre le plaisir et le travail.

Pour réussir en freelance, il faut partir sur de bonnes bases, en faisant ce qui suit :

  • Établir et organiser un bureau chez vous ou dans un local, afin d’avoir un espace dédié uniquement au travail.
  • Définir votre domaine de compétence et rechercher un maximum de formations pouvant vous aider à vous améliorer et à atteindre un niveau compétitif.
  • Remplir les papiers nécessaires à votre mise en activité en freelance.
  • Créer votre propre site, qui servira essentiellement à mettre en avant votre travail, et à présenter vos compétences aux clients, et leur offrir une plateforme réunissant votre contact et vos meilleurs atouts.
  • Utiliser plusieurs plateformes de réseaux sociaux pour populariser votre entreprise et établir un lien entre la clientèle et vous, en veillant à la fidéliser au maximum.

Comment se lancer dans l’aventure ?

Devenir indépendant et s’émanciper du système de travail classique peut sembler être la solution idéale à tous vos soucis, ce n’est pourtant pas le cas. En effet, opter pour le freelance doit être une décision basée uniquement sur vos besoins et vos envies. Il faut donc prendre en compte votre situation financière, votre capacité à gérer une charge de travail seul et sans aucune aide, il faut également être capable d’assumer des responsabilités qui seront toujours plus grandes.