Comment faire pour augmenter la pension alimentaire ?

Lorsqu’un couple ayant des enfants prend la décision d’entamer une démarche de divorce, ces derniers doivent, sauf en cas particulier (précarité d’un des parents où le fait que l’un d’entre eux soit considéré nuisible à l’enfant), contribuer à la prise en charge et l’éducation de l’enfant, et c’est le juge qui, en fonction de la loi, attribue le montant de la pension alimentaire dont devra s’acquitter l’un des ex époux.

Cela dit, les situations peuvent évoluer, que ce soit du côté de l’enfant ou des parents, et donc il est possible que le montant de la pension alimentaire change également. Nous verrons dans cet article comment ces changements peuvent s’opérer.

La réévaluation d’une pension alimentaire

Lorsque le juge décide de fixer le montant d’une pension alimentaire, il prévoit également la manière selon laquelle ce montant peut être réévalué, quand et selon quels indices (critères). Globalement, voici ce que doit établir le juge en même temps que le montant de la pension :

  • L’indice de référence,
  • la date de la première réévaluation,
  • l’indice servant à la réévaluation,
  • la périodicité des revalorisations de la pension.

Les possibilités de faire augmenter le montant de la pension alimentaire

Dans le cas où c’est vous qui recevez la pension alimentaire de l’enfant, il faut que vous sachiez qu’un changement de situation de votre conjoint n’affectera pas le montant de cette dernière. En effet, si votre ex compagnon/compagne a amélioré sa situation financière, cela n’importera pas aux yeux de la loi et vous ne pourrez pas formuler de demande de réévaluation, ou du moins celle-ci sera vouée à l’échec.

Par contre, si votre situation à vous se dégrade, ou que les besoins de l’enfant changent (ce qui sera certainement le cas tôt ou tard, lorsqu’il entamera ses études par exemple), alors vous avez toutes les chances d’obtenir des augmentations en formulant une demande auprès de la justice.

Ainsi, il est primordial de réunir des preuves et documents solides lorsque vous vous apprêtez à entamer une procédure de réévaluation de la pension alimentaire.

Dans le cas où votre situation économique se dégrade, veillez à réunir les documents pouvant appuyer une telle thèse, comme par exemple :

  • Nouveau contrat de travail,
  • fiche de départ à la retraite,
  • inscription au chômage,
  • réduction de salaire.

Si ce sont les besoins de votre enfant qui ont évolué, essayez pareillement de rassembler des documents pouvant attester de cela, comme une facture de résidence universitaire, une quittance de loyer, ou encore un certificat de scolarité dans le cas où votre enfant poursuit ses études dans un établissement scolaire à l’étranger ou loin de votre domicile, etc.

Notez qu’il est impossible d’amener votre enfant au tribunal pour témoigner.